Pensées-Sagesse

Le principe du vide

Créer l’abondance en se débarrassant de l’inutile et du superflu.

 

Christiane Singer – Histoire vraie d’un vieux rabbin de Vienne

Un vieux rabbin qui sent la mort s’approcher se demande comment il pourrait faire pour aider l’humanité une dernière fois.
« Ne laisse aucune trace de ta souffrance sur cette Terre » entend-il comme réponse.

 

Construire sa vie

Construire sa vie…
Que de vérité enseigne ce message

 

Le pêcheur et l’homme d’affaire

Fable sur La Sobriété heureuse par Pierre Rabhi

 

Sagesse Indienne

 

Histoire inspirante : Les chaussures

Il était une fois un petit garçon qui aurait bien aimé avoir de belles chaussures…

 

Des paroles pour la paix

Mise en musique et en images de citations sur la paix, à l’occasion de la Journée internationale de la paix 2013

 

L’effet d’Ondulation : Le battement de cœur pour l’Eternité

Propager l’amour de cœur en cœur… Regardez comment chaque battement de votre cœur peut contribuer à propager paix et harmonie sur la planète…

 

Sagesse Indienne « les 4 principes

Les 4 principes de base de la Spiritualité… Einstein, en son temps, disait déjà : « Le HASARD est la forme que prend Dieu pour passer incognito »…

 

Lettre à ma Fille

Le jour où tu trouveras que j’ai vieilli,
aie de la patience envers moi
et essaie surtout de comprendre ce que je traverse, de me comprendre.

merefille

Si lorsque nous parlons, je répète la même chose des dizaines de fois, ne m’interromps pas pour me dire:
« Tu as dit la même chose il y a une minute ». Écoute-moi s’il te plaît.
Souviens-toi quand tu étais petite, tu voulais que je te lise la même histoire, soir après soir, jusqu’à ce que tu t’endormes.
Si je ne souhaite pas prendre un bain, ne te mets pas en colère et ne me mets pas mal à l’aise en disant que c’est une honte.
Souviens-toi combien de raisons je devais inventer pour te faire prendre un bain quand tu étais petite.
En voyant mon ignorance vis-à-vis des nouvelles technologies, ne te moque pas de moi,
mais laisse-moi plutôt le temps d’assimiler tout ça et de comprendre.
Je t’ai appris tant de choses: comment te tenir à table, t’habiller, te coiffer, comment appréhender les défis de la vie…
Le jour où tu trouveras que j’ai vieilli, aie de la patience envers moi
et essaie surtout de comprendre ce que je traverse, de me comprendre.
S’il m’arrive à l’occasion d’oublier ou de ne pouvoir suivre une conversation,
laisse-moi le temps nécessaire pour me souvenir et si je n’y parviens pas,
ne te montre pas irritée, 
impatiente ou condescendante :
le plus important pour moi, c’est d’être avec toi, de partager des moments avec toi.

Quand mes jambes ne me permettront plus de me déplacer comme auparavant,
tends-moi la main comme je te l’ai tendue pour t’apprendre à faire tes premiers pas.
Quand ces jours approcheront, ne sois pas triste. Sois tout simplement avec moi
et comprends-moi alors que je m’approche de la fin de ma vie, avec amour et gratitude.
Je te chéris et te remercie pour les moments passés ensemble et la joie éprouvée.
Avec un sourire et tout l’amour que je ressens pour toi, je souhaite juste te dire ma fille :
Je t’aime.

Auteur inconnu – Traduction par Laëtitia Ludivine.

 

Sagesse indienne

 

Pensées positives citations

 

Conte philosophique « le Roi et ses 4 épouses »

 

Musique douce.. les sens de la vie.. la vie.. la sagesse.. citations.. amour

 

Regarder la Vie autrement

 

Pensées Positives…

 

Le jour où je me suis aimé pour de vrai de Charlie Chapin

Chaplin
Le jour où je me suis aimé pour de vrai,
j’ai compris qu’en toutes circonstances … lire la suite  

 

The Misguided Monk (animation) le moine et le petit perturbateur

 

la vie est belle